Generic placeholder image

Les Enfants du Patrimoine vendredi 18 septembre 2020

Un événement des CAUE

À l'occasion d'une journée exceptionnelle, organisée chaque année la veille des journées européennes du Patrimoine, les CAUE et leurs nombreux partenaires se mobilisent pour que les élèves des écoles, collèges et lycées bénéficient d'un programme d'activités culturelles adaptées et gratuites.

Toulouse, des Lumières à la révolution industrielle

CAUE 31 , Toulouse (31)

DESCRIPTION

Évolutions urbaines
Organisé par : CAUE de la Haute-Garonne

Un périple qui permet de découvrir et de comprendre les évolutions urbaines liées au passage d’une société majoritairement rurale et artisanale à une société urbaine et marchande 

Des prémices de ces profonds changements avec la pensée hygiéniste qui se développe à la fin du siècle des Lumières jusqu’à la révolution industrielle et ses incidences locales avec l’arrivée du train, l’évolution des modes de production, une économie marchande en plein essor.

Quelques incursions dans la société d’aujourd’hui : évocation des mutations à l’œuvre (ex : le numérique, le changement climatique, la conscience de la finitude des ressources de la planète)  qui conditionnent notre façon de penser et de fabriquer la ville pour demain.

 

Séquence 1 : Jardin du Grand Rond/ Allées F. Verdier
Création de grands jardins publics et de promenades plantées pour aérer la ville.

Urbanisation plus réglée : plan général de Mondran qui prévoit un très grand rond-point et quatre grandes allées plantées vouées à une relation privilégiée à la nature au contact de la ville dense du Moyen -âge.

Au fil du développement économique de la ville, évolution des promenades piétonnes vers des boulevards dédiés à la circulation hippomobile puis motorisée.

 Aujourd’hui : les enjeux de la biodiversité. Des corridors de biodiversité posés dans les documents de planification ; ref : la trame verte et bleue.

 

Séquence 2 : gare Matabiau et abords
Création de la gare et des diverses lignes de chemin de fer qui font de Toulouse un nœud ferroviaire à l’échelle du sud de la France.

Forte dynamique économique à partir du réseau ferroviaire, au détriment des voies d’eau : la Garonne et le Canal du Midi. Les gares (Matabiau mais aussi St-Agne et St-Cyprien) forment des polarités (intensité économique et urbaine) dans la ville.

La gare : de nouveaux besoins qui imposent une architecture d’une échelle hors du commun. Des matériaux et de nouvelles techniques pour satisfaire les échelles grandioses de ces nouveaux équipements.

Aujourd’hui, autant si ce n’est plus qu’hier au regard de l’intensification des flux, l’utilité de coordonner l’urbanisme avec les politiques de mobilités.

 

Séquence 3 : Quartier Bayard
De larges avenues desservent la gare. Elles relèvent d’un objectif éminemment fonctionnaliste (favoriser les flux de marchandises et de travailleurs). Elles attirent les investisseurs qui y développent de nombreuses activités commerciales et de l’habitat de plus en plus dense.

Extension et développement des faubourgs, liés à l’intensification de la dynamique économique de la ville.

Aujourd’hui, l’objectif d’une plus grande équité territoriale qui renvoie à un nouveau maillage des polarités. Un urbanisme fondé sur les proximités plutôt que sur la sectorisation et la convergence de tous les flux vers le centre.

 

Séquence 4 : Rue Alsace-Lorraine
Création des percées Haussmanniennes fondées sur une pensée cartésienne et fonctionnaliste (vision de l’ingénieur). Expropriations au bénéfice de tracés de voies rectilignes garantissant air, lumière mais aussi efficacité de la gestion des flux, ordre public (capacité à réprimer des soulèvements).

Les normes de construction très strictes : standard élevé, écartent de nombreux petits propriétaires qui ne peuvent suivre. Émergence de la spéculation Immobilière et des immeubles de rapport.

Création des premiers grands magasins, novateurs, tant en terme d’architecture (grands volumes, large recours au fer et à la fonte, grandes surfaces vitrées…) que de techniques de vente (marchandises très variées et en libre-service).

Aujourd’hui, revitalisation des centres par une plus grande mixité de fonctions et réappropriation de la ville intense par les piètons.
Redéploiement des commerces, des hypermarchés le long des grands axes automobile vers  un maillage de commerces de proximité de plus petite échelle.

Attention :

Fiche de liaison jointe (à télécharger sous le visuel) à compléter et retourner par l'enseignant.

Attestation de droit à l'image jointe (à télécharger sous le visuel) à compléter par les parents et à remettre au CAUE le jour de l'activité.

INFOS PRATIQUES

  • Publics
    Collège, Lycée
  • Précision
    Collège = 4e-3e
  • Nbre d’élèves max.
    30
  • Durée de la visite
    3h00
  • Horaires

    Matin: De 9h00 à 12h00
    Après-midi: De 13h30 à 16h30

  • Type de visite
    Parcours découverte
  • Chronologies
    Époque moderne, 1900-1950, 19e siècle
  • Thèmes
    Culture et société, Parcs et jardins, Lecture de la Ville, Références de l’histoire architecturale et urbaine

ADRESSE

CAUE 31
Rond-point Boulingrin, 31000 Toulouse

Accessibilité en transports en commun

Métro ligne A : Station St-Cyprien République

Contact

CAUE de la Haute-Garonne
1 rue Matabiau 31000 Toulouse
0562737362
caue@caue31.org
http://www.caue31.org
Le lieu accueille des groupes scolaires même en dehors de la manifestation Enfants du Patrimoine.